lundi 14 mai 2012

Jackson Pollock – The deep – 1953

Le fond… Un mot qui peut dire plein de choses… Comme une seule lumière peut projeter une infinité d’ombres. Le fond des choses c’est ce qui les définit justement. Peu importe la beauté des plages, du sable blanc, le fond de l’océan n’en est que plus sombre et dangereux. Peu importe que le feu soit dangereux, car au fond, il nous maintient et nous protège. Le fond, ce n’est peu être qu’une partie d’une chose, mais le fond, c’est tout…

Nathan Delforge

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire